Cette nuit, les coréens ont fait la fête jusqu’à 2h du mat, ça fait un court sommeil pour nous. On est donc pas très frais mais le programme c’est voiture et retour à Oulan-Bator.

On fait les sacs et c’est parti pour la capitale. On suit la future autoroute sur un chemin en terre, ce qui nous permet de ne pas passer de la piste à la voie rapide d’un seul coup.

En 1h30, nous sommes arrivés. Gouache fait un peu traîner en nous emmenant à un point de vue sur la ville mais inévitablement nous nous en rapprochons.

On fait un dernier arrêt à la poste pour s’envoyer les osselets et le jeu en os de chèvre. Au guichet ça n’a pas l’air de les choquer que l’on veuille s’envoyer ça en France. On verra bien si le GIGN nous attend à notre retour ou si la maman d’Alex finit au poste. 3 coups de tampons plus tard, ce n’est plus notre histoire. On verra dans 2 ou 3 semaines si c’est arrivé (pour info, nous l’avons bien reçu et pas de nuit au poste pour Martine).

On pose nos sacs à l’hôtel, dans une chambre de ministre et on ressort pour manger notre dernier repas avec Gouache. Il nous choisit un resto Kimchi (Coréens pour ceux qui ne suivent pas!).

Puis vient l’heure du récurage en profondeur pour enlever l’odeur du mouton de notre peau.

Vers 15h, on ressort pour aller voir un spectacle d’arts traditionnels mongols. On suit Gouache à travers la ville et on arrive dans un endroit un peu délabré mais qui, selon le lonely planet, est le théâtre le plus prisé pour ce genre de spectacle.

On s’installe dans la salle et on écoute pendant 1h des chants et des musiques traditionnels, accompagnés de danseurs et d’une contorsionniste plutôt balaise. C’est vraiment cool et le faire à la fin permet de mieux comprendre.

On reconnaît certains instruments, les chants diphoniques, le chaman et les masques religieux, bref à faire à la fin du séjour !

Pour le repas du soir, c’est burger king, on l’avait promis aux filles depuis près de 10 jours et on ne peut pas s’y soustraire.

Sur le chemin du retour Alex se fait couper les cheveux et la barbe et le résultat est mitigé d’après lui et carrément loupé d’après Maéva (voir les photos).

Vers 20h, après avoir bien refait les sacs pour l’avion, c’est extinction des feux car on décolle à 3h du matin !

Comments are closed.

Secured By miniOrange