Ce matin, nous voulons essayer de visiter la vieille ville de Lijiang mais du côté “pas trop de monde”.
La première bonne idée est d’avoir commencé tôt, avant 11h, les petites rues sont peu fréquentées.
On déambule au grès de nos envies, une fois à gauche, une fois à droite en tentant quand même de ne pas trop s’éloigner de notre plan initial : rallier Black Dragon Pool.
On achète une crêpe saucisse à une petite vieille dans la rue qui nous rend notre monnaie avec une longue pince en fer en piochant dans son seau à billets.
On suit des petits canaux qui nous menent au terrain de sport de l’école, où une classe se prépare pour son cours.
On essaye de ne pas trop les déconcentrer, mais 4 blancs avec 2 petites filles ça ne passe pas inaperçu.
On arrive près d’une ancienne demeure de Lijiang qui est reconvertie en musée sur la vie de son propriétaire.
L’expo n’est pas exceptionnelle en soit, mais la maison est sympa et en plus c’est entrée libre.
Nos pérégrinations nous mènent vers 2 roues à eau qui marquent la fin de la vieille ville au nord.
Maintenant, il nous faut continuer en suivant le petit canal qui va de Black Dragon Pool aux 2 roues.
On suit un chemin ombragé sous les arbres qui nous rappelle fortement le chemin des philosophes de Kyoto.
Puis on arrive à la Pool.
On se balade autour du mini lac, en regardant les poules d’eau pêcher et les centaines de poissons rouges dessiner des formes dans l’eau en nageant.
Il y a des dizaines de pavillons, on en selectionne 2 au hasard car les noms ont l’air cool : God Dragon pavillon et Five Phoenix pavillon.
Sur le trajet, on trouve une machine qui pèse et mesure quand on monte dessus, c’est l’occasion du bilan.
Les parents se sont délestés de 4 kilos et les filles sont stablent mais surtout, on peut voir la taille de Gabrielle qui dépasse bien les 1m30 (taille limite pour payer les entrées en Chine).
On arrive au pavillon du dragon, on entre et on cherche le fameux dragon dans les différentes cours et salles.
Et bien, c’est choux blanc, on s’attendait à un super plafond sculpté ou un mur peint mais rien.
Tant pis, on continue notre tour du lac mais on ne rentre pas dans le pavillon du phoenix après notre recherche infructueuse du dragon !
On revient progressivement à la vieille ville pour manger au Mc Do.
Les filles sont contentes, elles prennent enfin leur Happy meal avec le cadeau Mario.
En sortant, le temps se couvre mais pas de pluie, on monte donc vers Wangu House.
C’est un énorme pavillon sur une colline qui surplombe la ville et permet d’avoir une belle vue sur les sommets quand ils sont dégagés.
A mi parcours, on se fait surprendre par une belle averse.
Heureusement, depuis notre mauvaise expérience du premier jour, on a toujours les parapluies avec nous.
L’averse passe rapidement, nous ne changeons donc pas nos plans.
On continue de monter !
La pavillon est vraiment posé en haut de la colline, on monte les 4 étages et là on a une superbe vue à 360° de Lijiang (nouvelle et vieille ville).
Ce qui nous permet de voir l’orage arrivé.
On s’en doutait un peu car il y avait du tonnerre depuis 15 min.
Cette fois, on est bien à l’abri dans le pavillon, pas de risque d’être trempé.
On attend quelques minutes en jouant aux météorologues et en essayant de deviner la direction du vent et le temps avant la fin de la pluie.
On n’est pas si mauvais car en sortant, la pluie s’est bien calmée et on ne garde les parapluies que pour ne pas prendre le crachin sur la tête.
On décide de rentrer de peur de nous retrouver coincés comme le premier jour et à devoir marcher dans les flaques énormes.
En arrivant, le ciel est bleu mais pas partout.
On en profite pour faire des devoirs et se reposer car les prochains jours vont être un peu sport.
Au moment du repas, on descend à la salle à manger de l’hôtel car on a demandé à manger ici.
On se retrouve à une table de 10 personnes et on est 7 français ! Un exploit.
Le repas est énorme et vraiment bon.
C’est toujours le principe du partage.
Chacun a son bol de riz, on met les autres plats sur le centre de table tournant et chacun se sert.
Pour une fois, même Louise et Gabrielle mangent à leur faim (en gros elles aiment la moitié des choses).
On remonte se coucher le ventre bien plein et prêts pour notre dernier jour à Lijiang.

Comments are closed.

Secured By miniOrange