Aujourd’hui c’est une journée de transition, on doit prendre le bus pour Xinjie mais il ne part qu’à 11h34.
Pendant que les filles font des devoirs, Alex sort pour faire des courses pour le trajet.
Une fois sa hotte remplie, il rentre pour finir de préparer les sacs.
On attrappe un taxi et nous arrivons à la gare 45 min en avance.
On passe les éternels contrôles de sécurité qui n’ont pas vraiment d’utilité car le controleur qui scanne les bagages regarde son portable.
On fait quelques derniers achats chez une petite dame qui vend des brioches et raviolis vapeurs.
A l’heure dite, le bus démarre, on se marre bien car un chinois vient de descendre du bus pour faire on ne sait quoi et le chauffeur ne l’a pas vu.
On arrive à la sortie de la gare de bus qand on le voit apparaîre en courant et essayer de monter dans…le bus de devant.
On le récupère enfin et on prend la route.
Ce dernier tentera de fumer dans le bus non fumeur et le chauffeur et son “assistant” lui passeront un bon savon.
Bon, ça ne l’aura pas trop marqué car 1h après, il retentera le coup au fond du bus, caché mais avec sa pipe à eau de 80 cm, pas très discret le truc !
C’est d’abord de l’autoroute, puis de la route de montagne qui ne plaît guère à Mae.
Arrivés près de Xinjie, on fait un arrêt en plein milieu de la route et une femme monte pour nous proposer de nous amener à notre village car Xinjie n’est pas la destination finale de notre journée.
On lui demande le prix et comme cela nous va, on sort du bus en plein carrefour et on monte dans le mini bus.
Notre chauffeur tente de récuperer d’autres personnes pour remplir le mini bus, mais elle ne réussira à interesser qu’une dame avec un chapeau traditionel d’une éthnie d’ici, laquel, bonne question, très certainement des hanis.
On contacte l’hôtel à notre arrivée et une petite dame vient nous chercher pour nous guider.
Le patron parle français (c’est un ancien guide francophone) et nous acceuille très bien.
On s’installe dans notre chambre et on ressort faire un tour sur la place du village et faire quelques achats dans les micro commerces.
En rentrant, c’est session jeu, avant de rencontrer nos voisins, un jeune couple de savoyards en TDM.
On discute toute la soirée, y compris dans la salle de repas car ici, il n’y a pas trop de resto et on mange à l’hôtel.
C’est d’ailleurs très bon, riz, champignons, raviolis vapeur, haricots, patates et sorte de viande en sauce tomate (genre de bolognaise).
On finit par arrêter la discution car il faut aller se coucher.
Demain, on a reservé une voiture pour faire le tour des rizières et quelques autres arrêts.
On verra ça !

Comments are closed.

Secured By miniOrange