Le réveil est difficile, la fatigue s’accumule, on se couche tard pour réserver et organiser la suite (hébergements à Moorea, à Hanoï et Chiang Mai réservés hier soir mais jusqu’à 1h). Et puis par dessus tout, la fin de la Corée nous titille un peu. Ce n’est pourtant pas la fin du voyage et de loin, mais ce pays à quelque chose de différent et on s’y sent bien, en plus, à partir de Taïwan le vrai voyage commence. Nous n’avons réservé que le premier hôtel et la voiture pour le reste on verra sur place et ça nous effraye peut être un peu avec les filles. Ce n’est pas comme si on avait voyagé comme ça pendant presque 1 an la dernière fois mais avec l’âge, le confort du “tout réservé avant” ça a du bon.

Bref, on traîne au lit. Il n’y a bien que la perspective d’un bon petit déjeuner qui arrive à nous faire bouger.

On se trouve une superbe boulangerie et on ressort avec un festin, même si les minis pains au chocolat s’avèrent être des minis pains à la pâte de haricot rouge.

On remonte à la chambre pour faire quelques devoirs pendant que Maéva met à jour le site internet (un sacré boulot, dixit Alex!).

Vers 12h30, on ressort pour aller faire un tour dans notre quartier. Le ciel est bleu (encore une fois la météo s’est bien plantée) et on se fait la promenade des anglais. C’est la rue où les stars de cinéma passent pour aller au festival international du film de Busan comme à Cannes (d’où la promenade des anglais).

Nous sommes entourés d’immeubles en verre tous plus grands les uns que les autres et l’architecture de certains est vraiment belle. La vue sur la mer et la marina avec les yachts vous donne une idée du genre de quartier où nous sommes : chez les riches !!!

On se prend à rêver avoir un appartement ici et l’idée n’est pas horrible, un peu folle car il faudrait gagner à l’euromillion, mais qui sait…

Sur le trajet, on se prend un pique-nique Paris Baguette (le dernier, et oui aujourd’hui tout est sujet à « le dernier »).

On fait le tour de l’île de Dongbaeck (une presqu’île en faite) et on mange notre repas là avec vue sur la mer.

Puis on finit l’après midi à la plage, enfin les filles et Alex car Maéva est un peu fatiguée et rentre se reposer.

En rentrant, c’est mission “on lave les cheveux” pour être toute belle pour les douaniers comme dit Gabrielle.

Pour le repas du soir, Maéva n’est toujours pas dans son assiette, on fait donc une sortie papa-filles.

Les filles voudraient bien aller au sushi roulant, mais avec un Choubidou en moins c’est moins drôle. Elles se rabattent finalement sur un resto de pâtes où elles mangeront un…cheesburger bien sûr.

En rentrant on refait les sacs et on commence à faire nos adieux aurevoirs à la Corée du sud car on reviendra un jour, c’est sûr.

Comments are closed.

Secured By miniOrange