Ce matin, personne n’est très motivée pour aller se balader. On sent la fin de Taïwan arriver et une certaine mélancolie s’empare des troupes.

On se fait un petit itinéraire, ce qui nous remotive un peu.

On récupère la voiture au parking en priant pour que ce soir à notre retour, il y ait encore de la place.

Notre premier objectif en étonnera certains, c’est le Décathlon !

C’est une enseigne qui s’est implantée ici et ça nous arrange bien car les T-shirts des filles commencent à changer de couleurs et à devenir un peu court.

On se croirait en France, il y a la musique de Décathlon, les mêmes rayons, les mêmes pubs que chez nous. On se retrouve quelques mois en arrière pendant la préparation du TDM.

On fait tous les rayons et on est très étonné de trouver les mêmes articles et des tailles assez grandes.

On trouve 2 T-shirts à chaque poulette, ainsi qu’une nouvelle polaire et des chaussettes. Pour Maéva ce sera un pantalon et un pantacourt et pour Alex un T-shirt.

Les filles ont profité du magasin pour jouer à tout ce qu’elles trouvaient : ping-pong, boxe, trampoline…

On repart avec nos achats pour un montant de 99€. Nous voilà prêt à affronter la suite du voyage. On est trop heureux de nos trouvailles, comme quoi, des fois il en faut peu.

On ressort à 11h30, ici aussi faire les magasins ça laisse filer le temps.

Notre arrêt suivant est une zone d’entrepôts réhabilités par des artistes. On s’est découvert un certain attrait pour ce genre d’art depuis notre passage en Corée du sud.

On reprend la voiture pour se perdre dans des minis rues. On a pris une certaine confiance et maintenant on n’a plus peur de passer partout.

On arrive devant un parking que l’on avait repéré sur Maps.me. Il reste…0 place et du coup, on ne peut plus y entrer. On attend quelques minutes à l’entrée et dès qu’une voiture sort, on peut rentrer. Ça c’est bien penser, au moins tu ne tournes pas pendant des heures, si tu peux rentrer c’est qu’il y a une place.

On se gare donc et on s’achète un pique-nique avant de passer par cartoon street. C’est un rue où il y a des peintures de personnages de mangas et dessins animés. On croise One piece, Dragon ball, Naruto et bien d’autres.

Juste après, il y a un petit jardin de la littérature avec des bancs, c’est là que l’on mange notre casse croûte, en imaginant avoir le même jardin à la maison.

Il est 14h et on a envie de sortir un peu de la ville. Maéva nous trouve un petit parc en bord de mer avec des marais pour observer les oiseaux.

On prend la route et on fait 5km en…20 minutes. On commence à se demander si on a pris la bonne décision. Bon, on continue quand même et finalement, on arrive assez vite à destination, Baomei wetland park.

On passe un grand pont où on sent le vent frais de la mer et surtout la moiteur (on devient tout poisse). Puis on suit un chemin qui suit le bord de l’eau. On voit pleins d’oiseaux, des crabes et des poissons de vases. Il est 15h45 et à 16h20, la plate forme qui permet de marcher dans ces pseudo marais ouvrira. On se met à la file et on attend l’heure dite. Vu le monde qui attend, le « ranger » ouvre 10 minutes avant. On avance vers l’eau qui est à marée basse, en croisant encore pleins de crabes et poissons de vases, mais aussi des spatules et des mini oiseaux qui draguent la vase à la recherche de nourriture.

Le soleil est en train de se coucher et les couleurs sont superbes.

Du coup, on est content d’avoir choisi cet endroit et d’avoir continuer malgré les bouchons pour sortir de la ville.

Par contre, le soleil est couché et il nous reste 1h de route minimum pour rentrer à la maison. Maéva n’aimant pas trop la conduite de nuit, on roule tranquille et nous rentrons sans encombre. On trouve même une place au parking de ce matin. Pendant que les filles se douchent, Alex file au marché de nuit pour acheter ce que ses princesses lui ont commandé.

Comme on l’a dit ce matin, la mélancolie est toujours présente et Gabrielle commence à nous dire, comme à la fin de la Corée du sud , qu’elle est triste de partir. C’est pour mieux continuer mon enfant.

Demain c’est retour à Taipei et retour de la voiture. Le seul truc cool c’est qu’on va boire un verre avec Gilles, Vincent et sa femme.

Comments are closed.

Secured By miniOrange