Aujourd’hui, nous partons pour faire une route de montagne connue pour ses 1000 virages. Il n’y a pas d’erreur de frappe !

Ça monte, ça descend et surtout ça tourne. On profite du paysage…enfin pendant quelques kilomètres car Gabrielle commence à avoir mal au ventre et sent l’envie de vomir arriver. Il faut dire que le nez dans la DS avec une route comme ça, il faut avoir le cœur bien accroché.

On fait un premier arrêt sur la semi bande d’arrêt d’urgence, histoire d’épargner Thaïlanda (la voiture).

Puis la suite est une longue succession de ça va mieux quand la route est un peu plus droite et d’arrêts nausées quand les virages reprennent. Le syndrome commence même à atteindre Maéva qui ne parle plus sous peine de nous faire arrêter à son tour.

On finit par trouver la parade, en parlant du début du voyage et de ce que l’on a préféré.

Cela nous permet d’arriver sur la grande route et de rallier Chiang Dao sans catastrophe.

On pose les affaires dans notre petit bungalow avec une belle vue sur les montagnes environnantes et un superbe jardin fleuri en bord de ruisseau.

On se commande à manger au resto du « resort » (c’est écrit dans le nom de l’hôtel!).

On goûte des fried noodles différentes. Ce sont des grosses nouilles de riz qui restent un peu gluantes comme de la pâte de riz. La consistance est particulière mais le goût est super comme tout ce que l’on mange en Thaïlande.

Après ce bon repas, et comme Gribouille va mieux, on décide de faire quelques visites dans les alentours.

On commence par la grotte de Chiang Dao. Il y a un grand complexe de temple autour car ce sont des grottes sacrées avec des statues de Bouddha à l’intérieur.

A l’entrée, il y a un bassin d’eau d’une clarté ahurissante (on se croirait en Corée du sud ou à Taïwan) et si on ne la savait pas si froide et dans un temple, on y plongerait bien.

La visite des grottes commence par un petit vomi de Gabrielle. Et oui, le riz frit de midi était peut être de trop. Mais au moins, ça l’a soulagée et elle nous dit que ça va déjà mieux. Une vraie Choubidous celle-ci !

Donc la visite des grottes est sympa, il y a toute une partie que l’on peut faire seul et une partie où il faut être accompagné par un guide. Nous avons déjà fait de superbes grottes en arrivant à Pai et on décide de ne pas se payer de guide.

Il y a de belles formations qui ressemblent à du pop corn, un hippopotame la gueule ouverte ou encore un cœur.

En sortant, on fait le tour des petits pavillons et des stupas disséminés autours, puis on reprend la voiture pour aller voir un dernier temple.

Le hic, c’est qu’il faut monter 500 marches. C’est cool car personne ne rechigne et on entame l’ascension dans la bonne humeur.

Au final, ça passe comme une lettre à la poste même si la stupa est en rénovation et que cela nous dispense d’une centaine de marches (probablement).

On retourne à la maison et on se fait une fin d’après midi cool. Gabrielle se repose un peu et c’est pas plus mal car elle a été très courageuse cet après midi malgré son ventre.

Pour le repas du soir, et bien c’est un copié-collé de ce midi.

On profite d’une douche chaude, ça faisait longtemps !

Puis dodo pour les poulettes et pour nous, c’est finalisation de la Malaisie. On a enfin réussi à réserver tous nos hôtels pour les 2 mois à venir. Nos soirées vont enfin être plus cool…ou pas car il faut faire l’itinéraire de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie, réserver Hong-Kong, les hébergements transitoires entre les prises et déposes des camper van, finaliser les réservations de l’Afrique du sud et puis acheter le billet d’avion retour car on repousse mais il faudra bien y penser. On passe bien sûr sur les bilans par pays, puis les récits, les photos…

En fait, on n’est pas prêt de dormir tôt !

Comments are closed.

Secured By miniOrange