Aujourd’hui, nous allons rattraper cette regrettable mésaventure d’il y a 10 ans. On se prépare, on prend notre petit déjeuner, on se trouve un tuk-tuk et on file au wat Pha That Luang.

Notre chauffeur parle un peu français et nous lui demandons donc de nous attendre pour pouvoir rentrer à l’hôtel après notre visite.

Il y a très peu de monde et nous commençons la visite par la stupa en or, au centre. On en fait le tour et Maéva la photographie sous tous les angles. Sûrement une manière de compenser !

Nous avons droit à un beau ciel bleu, ce qui donne un joli contraste entre le bleu et l’or.

Au moment de sortir, nous sommes envahit par un troupeau de chinois. On est bien content d’être arrivés plus tôt qu’eux.

Une fois en dehors de l’enceinte de la stupa, nous visitons les temples annexes. Le premier est sur la gauche. Nous sommes seuls et les filles en profitent pour se tirer la bonne aventure. Bien sûr, ne lisant pas le Lao, nous ne saurons jamais ce que leur réserve l’avenir !

A l’extérieur, il a un grand Banian avec des statues de Bouddha autour, les poulettes ayant trouvées de l’encens et des mini bougies, elles les déposent devant leur préféré et font des vœux. Bouddha si tu nous entend, on aimerait bien gagner à l’euromillion même si tu ne sais pas ce que c’est !

On fait le tour de l’enceinte de la stupa et on entre dans un mini jardin avec un grand Bouddha couché qui n’était pas là la dernière fois.

On finit notre tour par un temple sans mur avec des centaines de peintures représentant la vie de Bouddha.

On retrouve notre tuk-tuk qui nous ramène à l’hôtel.

Vers 12h30, on ressort pour aller s’acheter de quoi se faire un pique-nique bien français. On reviendra avec rillettes, copa, viande fumée, reblochon et cabécous, le tout accompagné de bon pain de campagne. On en profite car en Malaisie, on n’est pas sûr de trouver cela.

L’après midi est consacré aux devoirs pour les enfants comme pour les parents (site internet, instagram, tableau des hébergements…).

On ne ressort que pour…manger. Ce soir c’est encore une fois français. Sur les conseils de Noé, le français de Vang Vieng nous allons manger au Tango.

Un resto français avec des plats français et où il n’y a que des français !

On a décidé de ne pas regarder les prix. Ce sera donc cordon bleu maison pour les filles avec frites, magret miel-mangue pour Maéva et magret sauce au poivre pour Alex accompagné de gratin dauphinois. Un délice !

Nous arrosons tout ça avec du coca light…périmé depuis 4 mois ! Bon le patron viendra s’excuser et nous changera nos cocas. On est bien d’accord que du coca périmé c’est dur à croire, mais le goût était bizarre et c’est ce qui nous a fait regarder.

Pour le dessert, on craque encore. Glace 3 boules pour Gabrielle, tiramisu aux fraises pour Louise, profiteroles pour Maéva et charlotte aux fraises pour Alex.

Autant vous dire qu’on est repu en sortant d’ici.

On rentre à la maison faire les sacs pour l’avion de demain et on se met au lit tôt pour supporter le réveil à 5h50 et l’enchaînement de transports qui devrait nous mener à Malacca demain soir.

Comments are closed.

Secured By miniOrange