Bon, c’est officiel, peu importe la manière de compter, aujourd’hui on finit la première moitié du voyage. C’est un peu triste mais on se dit, comme vous devez vous dire, il reste encore autant de temps que celui passé. 

En se levant, on fait les sacs, on prend le petit déjeuner et on dit au revoir à notre superbe maison d’hôte. Vers 10h, on commande un Grab pour mamie et les filles et on attend pour s’en commander un car avec les gros sacs c’est un peu difficile de tous rentrer. Le hic, c’est qu’il faut attendre qu’elles arrivent à destination pour pouvoir demander un autre chauffeur. Petit erreur de calcul !

Finalement, un malais qui nous a vu attendre en bord de route s’est improvisé taxi. On a négocié un prix acceptable pour tout le monde et nous arrivons à bon port.

On s’achète des chips et des barres chocolatées, pour tenir les 4 heures de bus et on embarque dans notre VIP bus. Il est vrai qu’il y a beaucoup de place pour les jambes et c’est hyper appréciable.

Il nous faudra 3h pour arriver à la frontière. On descend du bus une première fois pour sortir du territoire malais, puis on remonte dans le bus pour aller à l’immigration Singapourienne. Là, c’est une autre paire de manche, il faut prendre les gros sacs pour les passer au scanner puis passer l’immigration. On a lu partout qu’au bout de 30 minutes, le bus n’attend pas et part en laissant les gens au poste frontière. Du coup, on presse un peu les poulettes pour ne pas rester sur le carreau. Le scanner des sacs se passe plutôt bien, il a juste fallu ouvrir celui de Louise et d Alex, puis on arrive à l’immigration et on tombe sur une queue monstrueuse. On entre dans le labyrinthe des cordons de la file d’attente et on se réconforte en voyant que nous sommes quasiment les premiers de notre bus dans la file. Le temps passe lentement et la file avance à l’allure d’un paresseux (on vous invite à aller sur le net pour voir sa vitesse). Finalement, il nous faudra 1h30 pour passer avec contrôle des réservations d’hôtel et billets de bus de sortie du territoire. Bref, on n’espère plus voir notre bus. En sortant, il y a un panneau d’affichage avec les numéros de places des bus et leur plaque. Alex est dépité quand il ne trouve pas le notre…heureusement Maéva passe par là et dit à tout le monde de filer à la place 23. Notre bus est bien là et nous attend avec le chauffeur. Nous sommes presque les premiers à remonter dedans. Ce fut long mais on y est.

On fait les 20 kms qui nous sépare de notre point d’arrivée. Nous sommes passés par le second check point entre la Malaisie et Singapour, nous l’appelons la porte de derrière car nous arrivons par les docks et les sièges de grandes entreprises venues défiscaliser ici.

Vers 17h15, nous voici enfin au golden miles complex. On descend du bus et on entame notre rituel d’arrivée dans un nouveau pays. On retire de l’argent, on essaye de voir comment repartir de là, mais nos billets retour sont déjà achetés et on essaye de se trouver un taxi. C’est un peu mission impossible, du coup, on commence à avancer. Tout le monde est assez fatigué par cette grosse journée de transit et quand Alex trouve un taxi mini bus qui peut tous nous prendre c’est un peu la délivrance. Il nous dépose à notre hôtel et on comprend qu’ici, la vie va être chère. On vient de payer 16 $ de Singapour (environ 10€50) pour faire 1km700. What ?

On s’installe dans notre chambre qui est un dortoir de 6 avec 3 lits superposés mais c’est le mieux que l’on pouvait faire dans nos prix, au moins on a une salle de bain privative.

Après quelques couacs avec notre clé et une alarme incendie qui sonne en permanence, on sort pour prendre un peu l’air d’ici. Le quartier nous redonne tout de suite le sourire. Nous sommes dans Little India. Les couleurs, les odeurs, les gens et leurs habits sont superbes. On s’arrête dans une petite cantine indienne bien sûr et on commande notre seul repas de la journée. Ce qui devait être « no spicy » se révèle quand même un peu spicy mais les poulettes font avec et ça nous fait plaisir.

On mange super bien et surtout beaucoup trop et nous n’avons commandé que 3 plats pour 5.

On fait un mini tour de pâté de maisons et on rentre à l’hôtel pour se reposer. On a hâte d’être à demain pour visiter tout ça de jour.

Comments are closed.

Secured By miniOrange