On se lève avec un ciel bien couvert et très en colère. Hier soir, il y a eu de nouvelles coupures de courant et ceci était dû aux ouvriers qui sont venus faire des travaux (marteau, soudure…) sous nos fenêtres (littéralement!) et tout ça à 23h. Ils sont dévoués ici les employés municipaux !

Bref, on en reparlera plus tard.

On décide de quand même se faire une visite ce matin pour ne pas gâcher un des derniers jours de mamie Martine avec nous.

On prend un Grab (c’est génial cette application) pour aller au Kek Lok Si temple, c’est le plus grand temple bouddhiste de la Malaisie.

Effectivement, il se voit de loin ! On monte les marches qui nous y mènent et on arrive dans un lieu tout en travaux. On continue de monter et là, on arrive vraiment au temple. Il y a plein de décos et de petits détails, malgré la taille du site. On a une vue imprenable sur Georgetown. En plus, étant en période de nouvel an chinois, le temple est décoré de près de 20 000 lanternes. On passe la matinée à déambuler dans les jardins, les salles de prières et à grimper au sommet de la stupa. Cette dernière est remarquable car sa base est de style chinois, le milieu de style thaïlandais et sa couronne de style birman. Après, on n’a pas vu beaucoup de différences, si ce n’est les décos à l’intérieur avec des statues de Bouddha très caractéristiques de ces pays.

On est agréablement surpris car après 6 mois en Asie à manger du temple, on pensait en être lassé mais de toute évidence, non !

En sortant, on retourne en ville, à l’indien d’hier soir car il était trop bon et bonne nouvelle, c’est toujours le cas.

Le ventre bien rempli, on revient à l’hôtel. Là, la femme qui gère l’accueil vient voir Alex pour essayer de justifier tout ce qui s’est passé depuis le début. En gros, les travaux, c’est la faute de la ville, les coupures d’électricité c’est la faute des travaux, le bruit incessant dans la rue c’est la faute des chinois, par contre les chambres pas au même étage et bien…c’est la faute de celui qui nous a fait faire le check in.

La seule compensation qu’elle nous propose est de changer de chambre pour cette nuit (la dernière sur 5) pour être à côté des poulettes. Pas d’intérêt nous direz vous, et bien de principe, on accepte.

Vers 15h, nous voici dans notre nouvelle chambre avec 4 lits, de nouvelles serviettes, de nouveaux draps et une meilleure douche.

Pour ne pas végéter dans la chambre, on se décide à aller au trick art 3D museum pour les filles.

En sortant, le femme de l’accueil nous achève en nous annonçant que demain il n’y aura pas de petit déjeuner car la cuisine est cassée !!!!

Alex n’arrive même plus à réfléchir ou à s’énerver tellement ça le prend de court. Il demande une compensation car les petits déjeuner sont payés et là, il se voit proposer 5 gâteaux dégueulasses au motcha ! Étonnamment, il garde son calme et demande autre chose, on s’en sortira avec un refund de 65 ringgits, soit 15 € en arrondissant.

Sur ce, on part vite prendre notre Grab avant la prochaine couffe !

Le musée est sympa, il permet de faire des photos avec des décors en fond qui donnent des illusions d’optique, comme une différence de taille, de la marche au plafond…

Les poulettes se marrent bien pendant près de 1h (photos sur le site).

Après ça, on décide de rentrer à pieds et finalement, on s’arrête au food court pour boire un verre avec les Junarost, la famille que l’on a rencontrée avant hier avec la Smalaventure.

On discute…de voyages autour d’un bon jus pressé et à l’heure du repas, nos chemins se séparent. Eux vont manger dans Little India et nous nous allons manger ici pour la dernière fois.

En rentrant à l’hôtel, on refait un peu les sacs, même si on les avaient un peu rangés pour changer de chambre et on ne se couche pas trop tard pour affronter la journée de bus de demain.

Comments are closed.

Secured By miniOrange