On commence à vraiment prendre le rythme du soleil, en gros, on se couche avec le soleil et on se lève avec. Ce matin, nous n’avions mis aucun réveil et à 7h45, tout le monde était sur le pied de guerre.

On se prépare car le ciel est tout bleu, c’est le plus beau matin que l’on ait eu à Singapour.

Après un rapide petit déjeuner, on commande un Grab qui nous amène à l’entrée sud du jardin botanique. On passe devant de somptueuses maisons, inaccessibles pour nous, mais un doux rêve quand même.

Le jardin botanique est gratuit, comme beaucoup de choses à Singapour, il faut dire que ce qui est payant, l’est bien !

On commence par déambuler dans les allées, suivant le petit cours d’eau artificiel du jardin. On passe près de l’allée des frangipaniers, avant de passer sous un tunnel de racines qui nous chatouillent le haut du crâne.

On fait un arrêt vers le coin des cactus et surtout des bonsaïs. Point de mini érable, comme nous les adorons, mais des minis ficus, minis bananiers et autres banians.

On avance tranquillement car le jardin est grand et que le soleil chauffe horriblement.

En passant par le ginger garden, on entend un drôle d’oiseau crier. Alex cherche l’origine du cri et nous appelle pour nous montrer un énorme Calao (à vos ordis et Wikipédia).

D’un coup, Gabrielle nous montre un truc que l’on ne voyait pas car nos yeux étaient rivés sur le Calao. Il y a un énorme varan au sol. En regardant bien, on voit que le Calao vole de branche en branche pour le suivre et lui crier dessus. Il est en train de la chasser !

On remonte progressivement vers le parc des orchidées. Ce coin là est payant, mais le prix n’est pas prohibitif, seulement 5 dollars de Singapour (environ 3€50) pour les adultes et enfant gratuit.

Et pour ce que l’on y voit à l’intérieur, c’est donné. Il y a des orchidées partout, de toutes les couleurs, rouges, blanches, jaunes, oranges, violettes…

On ne sait plus où donner de la tête. Elles sont magnifiques, les différentes formes, grosseurs, les dessins sur les pétales. Bref, on pourrait passer des heures ici. Nous n’y resterons qu’une heure car les filles ne comprennent pas encore la beauté de la chose.

On passe par l’allée des orchidées VIP, elles portent toutes le nom d’un dirigeant étranger venu dans ce jardin. Bon, il y en a de plus belles que d’autres mais nous ne dirons pas lesquelles pour ne vexer personne.

On continue notre traversée du parc vers le jardin des senteurs. Sur le chemin, on voit des gens avec d’énormes zooms en train de photographier un truc dans les arbres. On s’approche doucement et on aperçoit trois hiboux qui nous regardent. On vous rappelle que nous sommes en plein Singapour, une énorme mégalopole !

Après quelques photos, on entre dans le jardin des fragrances mais ce n’est pas vraiment la bonne saison et il n’y a pas ou peu de fleurs qui sentent quelque chose. Ce sera de même pour le jardin des herbes et épices.

On arrive enfin à l’objectif final des filles, le parc de jeux pour enfants. Malgré la fatigue qui les accablait quelques minutes plus tôt, elles se précipitent dans les toboggans, trampolines, tyroliennes ou encore le labyrinthe.

Après cette pause enfants, on reprend le métro pour manger aux pieds de notre hôtel un bon murtabak ou une pratta saucisse (voir les photos du précédent séjour).

Puis on fait une pause digestion dans la chambre avant de ressortir à 17h30 pour aller voir le spectacle de garden by the bay.

On se trouve une place sympa, la même que la dernière fois pour dire vrai et on s’installe. Pendant ce temps, Alex file acheter du Mac Do (et oui c’est pas bien, mais ça fait plaisir parfois).

Le spectacle est différent de la dernière fois, moins rythmé, moins coloré, même si il reste très beau mais c’est vrai que c’est un cran en dessous. Le nouveau thème (une journée en Asie) est moins dynamique.

Le petit point positif, c’est qu’il y avait moins de monde, à cause de l’interdiction d’entrée à Singapour pour les chinois.

On rentre à la maison après avoir fait un petit tour du jardin et avoir découvert d’autres animations de lumières vraiment belles.

Et enfin, nous nous glissons dans nos lits car, encore une fois, la journée fut riche et chaude.

Comments are closed.

Secured By miniOrange