On se lève sous un beau ciel bleu, mais nous avons décidé de partir tôt quand même.

Une fois prêt, on reprend la route des sommets pour voir les baies sans nuage. Bon c’est presque réussi, car comme hier, les nuages commencent à arriver du large. C’est vraiment beau, car nous sommes au dessus de la masse nuageuse et cela fait une mer de nuages au dessus de l’océan.

Nous, on adore !

Puis c’est parti pour la route. On revient vers Christchurch et plus particulièrement l’aéroport. On fait des courses et le plein d’essence.

Puis on reprend la route. C’est long et un peu monotone. La seule chose qui nous sort un peu de l’ennui, ce sont les travaux sur les routes. Il y en a partout, à croire que la Nouvelle-Zélande se refait une beauté.

Bon, on se plaint mais c’est quand même de beaux paysages que l’on traverse, mais comme on aimerait dormir dans un free camp ce soir, on aimerait arriver vite.

En arrivant au bord de l’océan, on est bluffé par la couleur de l’eau, un mélange de bleu et de vert comme dans les films.

Puis au détour d’un petit pont, Alex s’arrête brusquement sur le bas côté. Il a aperçu un truc sauter dans l’eau au loin. Après vérification aux jumelles, ce sont des dauphins qui s’amusent. Mais des gros car on les voit bien même depuis le bord.

On repart et on entre dans une nappe de brouillard intense, où on ne voit plus à 100 m.

On arrive au free camp et notre bonne étoile nous accueille avec 2 belles places sur les 6 disponibles.

On s’installe à quelques mètres de l’océan avec le bruit de l’eau. Ça va être une belle nuit !

On mange rapidement, encore une fois à 14h30 !

On décide d’aller faire une petite marche le long du littoral, malgré ce brouillard qui ne passe pas.

On suit la côte avec la marée montante qui effraye un peu Maéva, mais la récompense au bout en vaut le coup. On arrive près d’une colonie d’otaries et plus particulièrement près de la « nurserie ». c’est comme ça que l’on appelle ce petit bassin d’eau calme où on peut voir des dizaines de bébés jouer dans l’eau à sauter ou tout simplement à se faire bronzer au soleil.

On en profite à fond et on assiste même aux retrouvailles amoureuses entre une maman et son petit à coup de cris de désespoirs.

Histoire de ne pas se faire bloquer par cette marée montante, on rebrousse chemin et on revient à Choubivan. On installe notre table apéro et on profite de la vue qui se découvre et se recouvre à une allure impressionnante.

Nous sommes garés à côté d’un food truck de barbecue de poissons et ça nous fait trop envie. Alors pour ce soir et pour fêter l’anniversaire d’Alex en avance, on se prend un plateau de poissons. On se régale avec des moules, des saint-jacques, du saumon, des filets de poissons et des genres de pancakes au poisson et au homard. C’est énorme, bon et à un prix doux, 53 $ néo-zélandais soit 31€.

Puis on se couche tôt, car demain à 7h45, on prend le bateau pour faire une petite croisière à la recherche des baleines, orques et cachalots. On va croiser les doigts toute la nuit !

Comments are closed.

Secured By miniOrange