Nous avions prévu de nous lever tôt pour aller visiter le temple Yonggung mais tout le monde a envie de profiter du lit un peu plus. On se lèvera à 8h15 (digne d’une grâce matinée avec 2 enfants dans la même chambre que toi).

On se prépare, on déjeune et on file à l’arrêt de bus pour prendre le N°181.

En arrivant vers l’arrêt, on a juste le temps de faire coucou à notre bus qui part. C’est pas grave, il y en a un autre dans 20 minutes et en plus on s’est habillé en mode été avec chaussures ouvertes alors qu’il fait 15°C ici à l’ombre !

Comme si ça ne suffisait pas, quelques minutes plus tard, on voit passer un n°9 sur lequel est écrit temple yonggung mais notre temps de réaction d’escargot fait que nous loupons un second bus.

Bref, un matin qui commence bien.

Heureusement, on arrive à avoir notre 181 et il nous amène à bon port. On espérait y être pour 8h30-9h, bon, il est 10h30. Ça passe !

Ce temple a été bâti en bord d’océan, sur les rochers d’une crique. C’est ce qui fait sa renommée. On a de la chance, pas un nuage à l’horizon contrairement aux prévisions (le soleil nous réchauffe).

On fait le tour du temple qui est bien rempli mais ce n’est pas aussi horrible qu’annoncé et on ne regrette pas notre flemmardise matinale.

En sortant, on retourne à l’arrêt de bus et là, on monte dans le premier bus qui passe (un n°9) qui nous dépose à Haeundae beach.

Il est l’heure de manger et on se tente un resto de sushi roulant. On avait un peu peur que les filles ne trouvent rien à leur goût et bien que nenni, Gabrielle se gave de sushi crevette (frit, nature, avec mayo) et Louise de saumon. Tout le monde sort content, excepté le porte monnaie car ce genre d’expérience lui laisse toujours quelques traces. On est les Choubidous ! On sait que 30% de notre budget c’est pour la nourriture !

On prend le métro ligne 2 pour 16 arrêts, puis la ligne 1 pour 10 arrêts, ce qui fait en gros 1h de métro. Il faut dire que nos deux visites du jour sont diamétralement opposées sur la carte de Busan.

On marche encore 1km500 et nous arrivons à Gamcheon village. C’est un ancien bidonville que certains artistes ont réhabilité en peignant les maisons, ainsi que des fresques murales dans tout le quartier. Quand on est en haut, on a une vue plongeante sur le quartier en contrebas et la mer en fond. Un petit Valparaiso ! (à vos ordis pour ceux qui ne connaissent pas).

On déambule dans les rues, au gré des points de vue et des peintures. Il y a du monde mais sans plus. C’est vraiment beau et en plus le soleil fait du rab.

En arrivant au métro, tout le monde est bien fatigué. On refait notre périple souterrain dans l’autre sens et nous voici revenus à la rue des restos car, et oui, il est encore l’heure de manger.

On regarde quelques menus mais on finit par retourner au resto d’hier avec le même menu. C’était parfait et pour un prix raisonnable.

On rentre à la maison rapidement, car le froid arrive vite à la nuit tombée et pour rappel, nous sommes en mode été.

Les filles commencent à nous dire qu’elles ne veulent pas quitter la Corée du sud, surtout Gabrielle qui a commencé à prendre ses marques, mais comme on aime à le dire, il faut avancer pour découvrir des choses encore plus belles (ou au moins autant). On avoue, ça nous fait aussi un petit pincement au cœur mais nous allons profiter de demain et de notre dernier jour en Corée comme il se doit. En mangeant des bonnes choses bien sûr !

Comments are closed.

Secured By miniOrange