Ce matin, on se prépare pour enfin aller visiter un peu cette île de Penang.

On prend un Grab, direction Penang Hill. Le chauffeur de taxi n’arrête pas d’envoyer des SMS, de regarder des vidéos sur son téléphone et ce qui devait arriver arriva, il rentre dans la voiture de devant. Heureusement, c’est au redémarrage donc pas trop fort. Les deux chauffeurs sortent, commencent à discuter, à refaire la scène en regardant leurs pare-chocs respectifs et puis chacun remonte en voiture et tout le monde redémarre. C’est cool la vie ici !

Bref, on arrive à destination sans autre problème, même si le chauffeur continue avec son portable.

Arrivés au pieds de la colline, nous avons 3 options, à pieds, en 4×4 ou en funiculaire. Vous nous connaissez, on aime bien se dépasser, on choisit donc le funiculaire !

C’est une sacrée montée à pic, on passe de 0 à 720 mètres en 4 minutes 30. De là, on domine toute l’île. On peut même voir la Malaisie continentale et les ponts qui la relient à l’île.

On commence à marcher un peu le long des chemins de randonnées et un petit vieux vient nous proposer une entrée à « the habitat ». C’est un mini parc, où il y a un pont au dessus de la canopée et une plate-forme genre skywalk qui permet d’être au plus haut de l’île.

C’est très agréable car il fait frais. On marche dans le calme de la jungle avec des arbres de près de 30 mètres de haut à côté de nous. On ne se croirait plus dans cette énorme ville de Georgetown, d’ailleurs nous n’y sommes plus.

On monte sur la plate forme qui nous permet de voir à 360°. Le ciel est si bleu que l’on ne distingue pas la limite entre lui et la mer.

Sur la suite du chemin, on croise des papillons, des escargots géants (voir photo), des orchidées sauvages…et des singes avec des ronds blancs autours des yeux. On ne les avait jamais croisés ceux-ci.

Puis on revient à notre point de départ avec une jeep.

Sans s’en rendre compte, nous avons marché presque 2h dans le parc.

On se prend un truc à manger dans le food court de Penang Hill, puis on prend le funiculaire pour redescendre.

De là, on prend un autre Grab, qui nous amènera sans accident au Youth park municipal. C’est un parc avec des jeux pour enfants et une petite piscine gratuite. Les filles en profitent bien pour se rafraîchir, pendant que l’on se bat avec les singes pour qu’ils ne viennent pas nous voler nos affaires.

On assiste aussi au casse du siècle ! Une maman anglaise revient au bord de la piscine avec 2 glaces en pots achetés au magasin d’à côté et là, on voit un siège piquer un sprint, sauter sur la table et prendre l’une des glaces. Pendant ce temps, les autres singes se sont réunis derrière la femme et commencent à approcher. Cette dernière à le bon réflexe et elle leur jette la seconde glace pour qu’ils n’approchent pas plus. La petite famille en est quitte pour une bonne frayeur et l’achat de 2 nouvelles glaces pour calmer les pleurs des enfants.

Après une heure à barboter dans l’eau, on va au magasin pour manger une glace, sans singe et on laisse les filles s’amuser un peu dans les jeux.

On rentrera en Grab à l’hôtel pour faire quelques devoirs et se reposer de cette longue journée.

Pour le repas du soir, on retourne à Little India manger dans un resto qui s’appelle Kapitan, que l’on avait repéré la dernière fois. C’est la meilleure idée de la journée. Tout le monde se régale et quand on voit les autres plats passer, on se dit qu’il faudra revenir car tout le reste à l’air délicieux.

Comments are closed.

Secured By miniOrange