Ce matin, ben, comme hier, on a droit à un ciel bleu avec un peu de vent.

On était préparé à ça et on a adapté notre journée en fonction.

On commence par aller à Kenting national forest. C’est sur les hauteurs (300m tout au plus) et on devrait marcher dans la forêt vu le nom.

On commence par suivre un chemin bétonné qui suit des serres de plantes et de fleurs en tout genre. On commence à se dire qu’on vient de payer pour faire un jardin botanique. Et puis, on sort peu à peu du chemin et on commence à s’enfoncer dans la végétation. Le fait remarquable ici, c’est que nous déambulons au milieu de récifs de coraux morts ! Sûrement des vestiges d’un temps où l’île était bien plus petite. Maintenant, ces récifs sont devenus le siège d’une forêt de banians qui les parasitent. On trouve pleins d’autres espèces d’arbres mais les banians et leurs lianes immenses qui cherchent le sol sont vraiment impressionnants. On passe dans des gorges de corail, et même près d’une falaise de corail où les singes viennent se cacher.

On domine le sud de l’île et on arrive à apercevoir la mer par moment, bref, un superbe paysage.

Sur le chemin du retour, on croise pleins de papillons et des macaques. On passe un peu de temps à observer les singes qui sont juste au dessus de nous et qui s’épouillent gentiment.

Une super balade qui nous aura quand même pris 2h30 que personne n’a vu passer tellement on était scotché.

Pour la suite, c’est arrêt à Little beach pour se baigner. Avec nos maillots de bains et les paréos cette fois. L’eau est un peu plus agitée qu’hier mais c’est tellement rafraîchissant que tout le monde en profite. Les filles se trouvent un copain suisse pour fabriquer des châteaux.

La matinée est déjà bien entamée, enfin l’après midi car on arrive à la maison à 14h pour manger. Pour la suite, les filles renouvellent l’expérience de la sieste pendant que nous nous penchons encore et toujours sur la suite de l’itinéraire.

On ressort vers 16h30 pour aller voir la zone de Chuhuo. Pour y aller, nous repassons par la pointe de l’île et avons droit à un coucher de soleil magnifique. On ne voit que la lumière orange/rouge du soleil qui dépasse d’une colline et qui illumine les nuages au dessus. Comme dirait Maéva, on croirait voir un feu en action.

Rassurez vous, aucun feu à déplorer ici, enfin…

On arrive à Chuhuo qui est une toute petite zone où du gaz s’échappe du sol et brûle en permanence. On arrive au coucher du soleil, ce qui nous permet d’apprécier toute la magie du site. Il y a des flammes jaunes et oranges dans un gros bouquet, comme un feu de bois mais il y a aussi de petites flammes bleues qui courent sur le sol. Cela ressemble à des petits chemins, comme une coulée de lave, les flammes avancent, puis s’arrêtent, disparaissent et reviennent d’un autre côte. On pourrait rester ici des heures sans se lasser. C’est bête mais c’est hypnotisant !

On arrive quand même à détourner les yeux et à retourner au marché de nuit de Kending pour s’acheter un festin.

On profite une dernière fois de notre terrasse pour manger dehors car demain il est temps de commencer notre folle remontée vers Taipei.

Comments are closed.

Secured By miniOrange