C’est officiel, nous fêtons nos 15 ans de rencontre. Et oui, le temps passe et ne nous rend que plus beaux, plus intelligents, plus courbaturés, plus fatigués…

Bref, que du bon !

On passe une matinée devoirs car on n’avait pas beaucoup avancé ces deniers jours.

Vers 11h, on prend nos sacs et on file s’acheter un pique-nique à Paris Baguette. On arrête un taxi et on va à la gare de bus.

Cette fois, on a une heure pour manger, ça nous change de la dernière fois. On rencontre une famille française en vacances ici et c’est l’occasion de parler un peu français pour Louise et surtout à quelqu’un d’autre que nous ou sa sœur.

Le trajet en bus est plutôt court et nous arrivons à Gyeongju vers 13h30. On achète nos prochains billets (les avants derniers de la Corée du sud) et on passe à l’information center pour récupérer quelques cartes.

On stoppe un taxi et en moins de 5 minutes, nous sommes à la guesthouse. C’est dans le centre ville mais en retrait de l’agitation.

On s’installe et on ressort tout de suite pour essayer de visiter un peu.

On commence par le parc des tombes royales qui est à quelques minutes de chez nous.

Les tumulus sont énormes et on peut même visiter l’intérieur d’une tombe.

Il y a une mini expo sur les objets retrouvés ici, encore une fois, c’est très interactif, comme à Gongju.

On finit le tour du parc qui est rempli de tumulus, de tombes quoi. C’est un énorme cimetière !

Le soleil commence à décliner et cela donne une belle lumière.

En sortant on décide donc d’aller au palais d’été du roi car il est très beau le soir selon la patronne de la guesthouse.

C’est effectivement superbe, les reflets sur le lac sont magnifiques et le parc en lui même est hyper reposant.

En sortant, comme le soleil n’est pas encore couché, on se dit qu’on peut aller voir un pont près d’un village hanok.

Pour y aller, on longe la muraille de la ville où des archéologues font des fouilles à ciel ouvert. Louise est hyper excitée en voyant ça (c’est son métier de rêve).

On arrive au pont quelques minutes (pour ne pas dire secondes) avant le coucher de soleil. On a droit à une superbe lumière avec la rivière et les montagnes. Pour ne rien gâcher, le village hanok est bien conservé et vraiment joli. On rentre en le traversant pendant que les éclairages de nuit commencent à fleurir de partout.

Notre chemin retour nous fait passer dans un parc gratuit de tumulus, avec la pénombre et les lumières sur les tombes, c’est très beau.

On revient à la chambre quelques minutes, le temps de trouver un resto et on ressort.

Comme bien souvent, les 2 restos que l’on avait choisis n’existent plus, on se rabat donc sur un pseudo italien avec pâtes et pizza.

Bien sûr, tout ce qu’Alex veut n’est pas possible. Finalement, ce sera spaghetti pour tous.

Repas bon… jusqu’au drame. Maéva goûte le poulet de Louise qui a un vieux goût de périmé.

Alex appelle le serveur qui appelle le cuisiner. Il essaye de leur expliquer que le poulet est passé mais ils ne « comprennent » pas. Qu’à cela ne tienne, il leur fait goûter et là pas de réaction. Il leur explique que si Louise est malade, il reviendra et on part. Alex ne payera pas le plat de poulet bien sûr, ce qui montre un semblant de culpabilité quand même.

On rentre en espérant ne pas avoir du vomi jusqu’au cou cette nuit.

Une bonne journée d’anniversaire de rencontre non ?

Comments are closed.

Secured By miniOrange