Encore un matin, un matin pour rien… Bon ok, on se calme. C’est juste qu’on ne sait plus comment commencer nos récits pour ne pas être saoulant !

Après le petit déjeuner, on part pour aller faire un tour des monuments remarquables de Georgetown.

On file vers le fort Cornwallis, à la pointe nord-est de Penang. Sur le chemin, on croise quelques bâtiments coloniaux dont on ferait bien notre maison.

Le fort est un peu cher et il n’y a pas grand chose à voir, donc nous décidons de le contourner pour marcher le long de la mer. Le petit vent est frais et ça fait du bien. On trouve une petite aire de jeux pour les filles pour les défouler un peu.

On continue notre tour en revenant vers le centre ville. On passe par l’église Saint George. Rien d’exceptionnel, cela reste une église mais le truc sympa c’est que les murs sont faits de panneaux en bois que l’on peut ajourer ou ouvrir pour avoir un peu de fraîcheur. Nous devons toutes ces explications à une catholique présente dans l’église.

Sur la route, nous dépassons Little India pour aller voir un temple chinois dédié à la déesse de la pitié. Comme nous sommes en période de nouvel an chinois, il y a plein de monde qui brûlent de l’encens ou des (faux) billets. Alors ne pensez pas aux pauvres bâtons d’encens que nous connaissons chez nous, ici, ce sont des trucs de compétition. Les bâtons font près de 10 cm de diamètre avec des décorations de dragons en relief. Sûrement un besoin de compenser !

On ne s’attarde pas car ce gentil coronavirus nous fait un peu psychoter et être au milieu de tous ces chinois ne nous rassure pas vraiment.

On revient à Little India pour y voir une temple hindou, une mosquée et un autre temple chinois. Le melting pot ici est incroyable et ça nous plaît même si il ne faut pas trop discuter avec les gens car on sent bien qu’ils ne s’aiment pas tant que ça entre eux.

On repasse vers Armenian street et on rentre à la maison tranquillement.

Il est 11h30 et on se lance dans les réservations pour le changement d’itinéraire. On réserve notre billet d’avion de Singapour à Christchurch, on réserve notre hôtel à Singapour (le même que la première fois) et on demande au loueur de campervan de commencer la location un jour plus tôt.

C’est déjà pas mal, pour le reste on verra après.

On ressort manger au food court avec notre sac prêt pour l’après midi.

La Smalaventure est arrivée hier soir sur Penang et ils se sont installés sur une petite plage au sud de l’île. On se commande un Grab pour faire nos…18 km jusqu’à Sungai beach. Notre chauffeur nous dépose vraiment sur la plage après avoir pris un petit chemin de terre, on se demande même si on pourra trouver quelqu’un pour le retour. Qui vivra verra !

On retrouve la Smalaventure et les Junarost, une nouvelle famille en camping car que l on découvre pour la première fois.

On passe l’après midi à discuter, se baigner, jouer et manger des crêpes (merci Caroline !).

Comme toujours dans ces moments là, le temps passe trop vite et vers 18h on tente le Grab. Bonne surprise, on en a un en 4 minutes. Ça fait un départ un peu précipité mais le voyage continue !

On revient en ville, on mange à notre QG et on revient à la maison pour se doucher et laver les cheveux. L’eau de la mer était vraiment salée et ça tire sur la peau.

Ce soir, on finit nos réservations, la nuit à Christchurch et au moment d’acheter le billet de bus Kuala Lumpur – Singapour, il y a une coupure d’électricité, ce qui signifie pas de wifi, ni d’air conditionné. La nuit s’annonce chaude !

Comments are closed.

Secured By miniOrange